Appel du président de la CMCAS Béarn Bigorre

Casse du Code du Travail, fin des Régimes Spéciaux, attaques contre les Activités Sociales…

ARRÊTONS DE SUBIR !

Alors qu’auront lieu des élections de CMCAS en novembre, les employeurs indiquent clairement vouloir supprimer tous les moyens statutaires qui leur permettent de fonctionner ….

  • environ 6 jours pour les administrateurs par an au lieu de 24 actuellement,
  • fin des détachements pour les Présidents,
  • fin des correspondants, donc disparition des SLV,
  • fin des détachements activités : activités jeunesse, ski, arbres de noël, Réseau Solidaire, fin des convoyages pour nos colonies de vacances, impossibilité d’organiser des évènements nationaux (festival de SOULAC, rencontres sportives) etc…

Les employeurs affichent clairement leur mépris envers les électriciens et gaziers en refusant toute discussion provoquant ainsi la fin de nos Activités Sociales et leur gestion ouvrière.

Les Président de CMCAS réunis à Paris le 12 octobre ont voté à l’unanimité (toutes Organisations Syndicales confondues) une motion demandant aux employeurs de donner les moyens nécessaires pour que vivent nos Activités Sociales.

Il y a urgence à stopper les Directions dans leur élan de destruction de notre contrat de travail et de l’ensemble de nos acquis sociaux.

Si nous ne le faisons pas, les attaques ne s’arrêteront pas !

Demain, que restera-t-il de notre protection sociale, et que deviendront notre 13eme mois, notre tarif agent, nos congés spéciaux, nos conditions de travail, etc…

 Je vous appelle à tous vous mobiliser, ACTIFS et RETRAITES

le 19 octobre à 9h00

au centre de DEREME

pour demander des comptes à nos Directions…

 

            Le Président de la CMCAS BEARN BIGORRE

Jean-Maurice DARBOUCABE